Languages

Formation professionnelle

La formation professionnelle des jeunes et jeunes adultes est depuis plusieurs années un domaine d’action dans lequel DISOP excelle. C’est en particulier la formation professionnelle par alternance que DISOP promeut. La pédagogie de l'alternance assure une formation à la fois théorique sur les bancs de l'école, et pratique, sur le terrain, elle permet ainsi aux jeunes (adultes) concernés de mettre l'apprentissage scolaire immédiatement en pratique dans le cadre de leur projet professionnel qui couronnera leurs études. L'entourage familial est partie intégrante de ces structures d'apprentissage, afin qu'elles puissent rapidement se développer de façon financièrement autonome. Initiée en France au début du XXème siècle en milieu rural, cette pédagogie s'est fortement déployée dans la seconde moitié du siècle. De France, le mouvement s'est étdendu vers d'autres pays comme l'Espagne, le Portugal ou l'Italie. DISOP a été un promoteur actif de cette pédagogie de l'alternance en milieu rural dans les pays en développement. A cette fin, DISOP a fondé en 1974 l'AIMFR (Association Internationale des Mouvements Familiaux de Formation Rurale) siégeant à Paris, et ensuite en 1980, SIMFR (Solidarité Internationale des Mouvements Familiaux de Formation Rurale). C'est par ce double biais que DISOP a mené à bien, et poursuit sur sa lancée, la mise en route de plusieurs centaines d'écoles rurales par alternance en Amérique latine, Asie, Afrique. En 2011 encore, DISOP a mené à bien 24 projets de formation professionnelle dans 8 pays, soit près d’un quart de l’ensemble des projets d’intervention de notre organisation.

DISOP appuie la promotion de 9 Ecoles Familiales Agricoles (EFA) dans l’Est du Cameroun. Formation d’ici 2013 de 500 jeunes à un métier d’avenir !

La population rurale de l’Est du Cameroun n’a pratiquement pas accès à de la formation et encore moins à une formation professionnelle. Cette région, grande comme trois fois la Belgique, est relativement isolée du reste du pays ; sa population vit à 92% de l’agriculture, de la chasse, de la pêche, du bois et de l’élevage. Son économie est essentiellement une économie de subsistance. La production agricole stagne et la population vit dans la pauvreté.

Améliorer l'éducation rurale au Honduras

Pour un développement individuel et collectif, DISOP mise sur les écoles appliquant la pédagogie de l'alternance, qui correspond au principe "apprendre en faisant". Au Honduras nous soutenons une fédération d'associations de parents, dynamique. Le but est d'améliorer la maîtrise de cette pédagogie dans les 7 écoles et d'étendre progressivement le mouvement.

En 2011,

Mettre à profit une structure existante d'écoles au Guatemala

Notre partenaire est dans ce cas une fédération d'associations de parents (ASONUFED). Plus de 600 écoles (NUFEDs) ont été créées par l'Etat. Censées appliquer la pédagogie de l'alternance, riche pédagogie basée sur l'adage "apprendre en faisant", elles manquent de l'assistance technique nécessaire. Notre partenaire fédère donc progressivement les écoles (près de 100 actuellement), s'engageant à appliquer réellement l'alternance, en les formant.

Elever le niveau scolaire à l'Ouest du Guatemala

L'ONG FUNDAP PEVI (www.fundap.com.gt) a mis en place un réseau d'une trentaine d'écoles (ICEFATs) appliquant la pédagogie de l'alternance (>2.500 élèves), propice à un développement du milieu. Grâce à un bon encadrement, le niveau éducatif est déjà élevé: tous les élèvent présentent en fin de cycle leur projet "ma 1ère entreprise". Le financement national des écoles est en bonne voie (>75%).

Les principaux défis sont désormais:

-la généralisation de ce modèle éducatif par le ministère de l'Education,

Institut Technique-Professionnel Balico en RDC

DISOP soutient le projet ITPB (Institut Technique-Professionnel Balico) visant à accompagner et former des jeunes dans la région de Boende, en RDC.

Intense programme de formation générale et professionnelle au profit de 4500 jeunes dans les bidonvilles de Rio

Les bidonvilles de São Gonçalo (grande banlieue de Rio de Janeiro) souffrent logiquement d’un déficit chronique d’accès à l’emploi. DISOP entend y faire bénéficier aux adultes et aux jeunes en décrochage scolaire de programmes de formation générale et professionnelle et de programmes d’insertion professionnelle.

Insertion professionnelle et art font bon ménage à Mata Escura, Brésil

Les perspectives d’insertion professionnelle sont très faibles à Mata Escura, un quartier délaissé de la ville de Salvador de Bahia où vivent quelque 15.000 familles dans des conditions difficiles. DISOP a décidé de soutenir une initiative locale originale, celle de la création d’un espace culturel et artistique dynamique au cœur du quartier.

DISOP consolide 40 Centres Familiaux de Formation par Alternance et en crée 17 nouveaux au Pérou d’ici 2013

L’Etat péruvien reconnaît officiellement la pédagogie de l’alternance et appuie les Centres Familiaux de Formation par Alternance (CRFAs). DISOP a quant à elle une longue expérience dans ce domaine. En soutenant ce projet, DISOP consolide 40 CRFAs existants et en crée 17 nouveaux.

DISOP consolide les mouvements populaires du nord-est du Brésil

Par ce programme DISOP déploie avec son bureau régional au Brésil un programme de formation des cadres et dirigeants des différents mouvements et organisations populaires actifs dans la région et avec lesquels notre ONG collabore déjà depuis plusieurs années. Quelque 200 cadres et leaders sont ainsi formés chaque année.

Consolidation du mouvement des Centres Familiaux de Formation par Alternance au Brésil

Il s’agit en réalité de cinq projets concomitants par lesquels DISOP entend renforcer institutionnellement les associations régionales responsables des Centres Familiaux de Formation par Alternance (CEFFAs) au Brésil et leur réseau à l’échelle nationale, dans une quinzaine d’Etats.

© 2022 Disop VZW • Spastraat 32 • 1000 Brussel • +32 2 230 29 25 • BE0409.331.882 • login